21 Mai 2019

Comment nettoyer une cheminée ou un poêle design ?

Un entretien régulier de votre cheminée ou de votre poêle permet d’optimiser les capacités de votre équipement. Si certaines étapes, comme le ramonage du conduit, doivent être effectuées par un professionnel agréé, d’autres opérations plus simples et plus rapides peuvent être réalisées à la maison par vos soins.

 

Pourquoi nettoyer et entretenir sa cheminée ou son poêle ?

Nettoyer régulièrement le foyer, la vitre ou la plaque de votre cheminée design permet de :

– réduire le rejet de particules

– maximiser les performances

– éviter tout accident inutile (incendie, intoxication)

Pour profiter pleinement de votre cheminée ou de votre poêle, mieux vaut l’entretenir régulièrement. Un nettoyage régulier de votre équipement permet également d’obtenir un meilleur rendement et une durée de vie augmentée.

 

Entretenir sa cheminée à gaz ou son poêle à gaz

Le principal avantage d’une cheminée ou d’un poêle à gaz design est sa facilité d’entretien. Il n’y a pas de poussière, pas de cendres, pas de suie. Le nettoyage régulier est donc limité, ce qui représente un gain de temps considérable.

La flamme produite par les foyers à gaz est « propre ». Vous profitez ainsi pleinement d’un feu de cheminée, tout en facilitant son entretien. Il est cependant recommandé d’effectuer un contrôle annuel, réalisé par un professionnel, afin d’assurer le fonctionnement optimal de votre équipement.

Cet entretien annuel comprend d’une manière générale :

– le contrôle de la pression d’alimentation

– la vérification du bon état des canalisations gaz

– le nettoyage de la chambre de combustion et des éléments décoratifs

– le contrôle et le nettoyage du brûleur, du bloc veilleuse et de l’amenée d’air comburant

– le ramonage de conduit

 

Entretenir sa cheminée à bois ou son poêle à bois

Si vous souhaitez vous lancer dans le nettoyage de votre cheminée design ou de votre poêle à bois, nous vous conseillons de suivre ces quelques étapes.

Avant d’entreprendre toute manipulation, laissez d’abord refroidir le poêle ou la cheminée. Pensez à recouvrir votre sol d’une protection, et protégez vos mains à l’aide de gants (type gants de ménage en latex.). Si vous envisagez d’utiliser un produit nettoyant, vérifiez que sa composition ne comporte aucun risque pour le revêtement de votre équipement, et évitez d’en appliquer sur les joints d’étanchéité de la porte, ce qui pourrait les endommager.

ÉTAPE 1 : VIDER LES CENDRES

Vider les cendres de votre cheminée permet de faire circuler de façon optimale l’air à travers la grille du foyer. Cet air permet un apport en oxygène, essentiel à la combustion.

Présents en trop grande quantité, les résidus de cendre empêchent le bon fonctionnement de votre cheminée ou de votre poêle. Il est donc nécessaire de les vider régulièrement.

Comment procéder ?

– aidez-vous d’un tisonnier-pelle pour regrouper la cendre vers la grille afin d’en faire tomber le maximum dans le cendrier, ou servez-vous d’une balayette et d’une pelle à cheminée pour la récupérer directement

– récupérez ensuite le cendrier (situé sous le foyer) pour le vider dans un sac-poubelle résistant ou un récipient adapté

ÉTAPE 2 : NETTOYER LES PAROIS

Afin d’éliminer les suies, de minimiser le rejet de particules, et d’éviter toute obturation des grilles de ventilation, pensez à entretenir de temps en temps les parois du foyer de votre cheminée.

Comment procéder ?

1. Passez la balayette sur les parois intérieures

2. Munissez-vous d’un aspirateur à cendre ou d’un vide-cendre à raccorder à votre aspirateur pour terminer le nettoyage

3. Aspirez également les orifices de ventilation

4. Si nécessaire, ouvrez la trappe d’accès des canaux de circulation de fumée et nettoyez la grâce à un goupillon, avant d’en aspirer les résidus

À savoir : les éléments externes peuvent être nettoyés facilement grâce à un chiffon doux humidifié. Un aspirateur domestique n’est pas étudié pour aspirer l’intérieur de votre foyer. Vous risqueriez de l’abîmer et de raccourcir sa durée de vie.

ÉTAPE 3 : NETTOYER LA VITRE

Une cheminée moderne peut conserver une vitre propre assez longtemps, contrairement aux poêles anciens dont la vitre se noircit très rapidement (après seulement quelques heures de fonctionnement). Cependant, même dans des conditions optimales d’utilisation (réglage adéquat, utilisation d’un bois sec avec un taux d’humidité inférieur à 20 %), la vitre de votre cheminée ou de votre poêle finira par se salir.

Comment procéder ?

1. Utilisez de l’essuie-tout ou encore du papier journal, au préalable humidifié et trempé dans la cendre du foyer, pour nettoyer les dépôts sur la vitre

2. Procédez par étapes : commencez par le centre pour terminer sur les bords

3. Remplacez le papier dès qu’il commence à être saturé de dépôt

4. Rincez ensuite à l’eau claire

5. Utilisez si nécessaire une éponge ou un produit nettoyant adapté afin de supprimer les dépôts résiduels

ÉTAPE 4 : NETTOYER L’EXTÉRIEUR

Véritable objet de décoration, il est important de ne pas négliger l’entretien de l’extérieur de votre poêle ou de votre cheminée. Celui-ci peut être effectué très simplement grâce à l’utilisation d’un chiffon doux humidifié sur le dessus, les côtés et la façade. De temps en temps, vous pouvez aspirer les orifices de ventilation pour éviter le risque d’obstruction.

Faut-il ramoner le conduit ?

Le ramonage du conduit de votre cheminée est une étape nécessaire afin d’assurer la sécurité de votre foyer et des personnes qui s’y trouvent. Un conduit mal entretenu peut engendrer de gros dégâts matériels tout en comportant des risques d’intoxication et d’incendie. En cas de sinistre, votre assurance habitation peut refuser une indemnisation si vous ne disposez pas de facture de ramonage réalisé par un professionnel agréé.

Cette opération est donc indispensable. Deux passages par an (dont un en période de chauffe) sont à effectuer par un professionnel pour être en accord avec votre contrat d’assurance habitation, ainsi que la législation.

L’entretien du conduit de cheminée comprend généralement le ramonage, et le nettoyage du déflecteur de votre cheminée ou poêle (le déflecteur est une petite plaque située en haut du foyer qui empêche la flamme de monter dans le conduit, ce qui pourrait engendrer l’embrasement des suies collées à la paroi du conduit).

 

LES POINTS-CLÉS ESSENTIELS A RETENIR

Pour une cheminée ou un poêle à gaz

– entretien annuel réalisé par un professionnel

– entretien léger des parties extérieures

Pour une cheminée ou un poêle à bois

– nettoyage de la vitre

– vidage des cendres

– nettoyage de la paroi

– nettoyage de la façade

– ramonage et entretien bi-annuel du conduit par un professionnel agréé

Quel que soit l’équipement dont vous disposez pour votre logement, ne manquez pas de consulter la notice de votre cheminée ou de votre poêle pour connaître les détails et la fréquence des opérations à réaliser, avant d’entreprendre son entretien et son nettoyage.